jeudi 3 juillet 2014

Cages, un Tarot/JdR carcéral & fantastique

J'ai récidivé ! Après 9 jours de travail intensif (et un peu beaucoup de remise en forme post-concours avec Photoshop), je suis fier de vous livrer ma nouvelle oeuvre amateur... J'ai nommé Cages, un Tarot/JdR carcéral et fantastique !



Game Chef 2014

Cages a été conçu dans le cadre du concours de création de jeux Game Chef dont le thème de cette édition était "Ceci n’est pas un livre". Il fallait également inclure au moins 2 ou 3 "Ingrédients" qui furent pour Cages les suivants : Faucille, Briller/Paillettes et Sauvage (l'ingrédient que j'ai volontairement laissé de côté étant Absorber).

En rapport avec le thème du concours, Cages a rapidement pris la forme d’un Jeu de Cartes dont le verso devait également servir de support pour décrire les règles et l’univers d’un Jeu de Rôle. Pour aller jusqu'au bout de ma logique, j'ai voulu que les cartes servent également de medium de hasard unique pour la résolution des actions de personnages. Bref, j'ai cherché à imaginer comment faire un jeu complet (78 cartes + une notice complémentaire pour le meneur de jeu) qui tient dans la poche (enfin, une grosse poche) !


Le Pitch :

Hollow City : un pénitencier perdu au fin fond du Kentucky, lieu étrange d’où les détenus ne reviennent jamais... Car ce zoo où se côtoie le pire du genre humain est aussi l’antichambre d’un au-delà fantastique peuplé de monstres horribles et de savoirs terrifiants... Bienvenu(e) dans l’univers sombre et magique de Cages !


Et de quoi s'agit-il ?

Cages est un jeu de cartes du type Tarot de Marseille, une création unique qui s’inspire de l’original mais avec une identité graphique bien particulière, en rapport avec son contenu...

Car Cages est aussi un Jeu de Rôle (JdR) dont l’univers et les règles se dévoileront au fil de la lecture des fragments de texte disséminés au Verso de ses Arcanes Majeurs.

Se jouant en groupe d’une demi-douzaine de personnes dont l'un endossera le rôle de Maître du Jeu (MJ) et les autres ceux de Personnages-Joueurs (PJ), Cages propose d’incarner des détenus évoluant dans un monde carcéral fantastico-horrifique.

Cages tente de fusionner 2 genres littéraires et cinématographiques forts : le récit carcéral et le fantastique lovecraftien. Il parle de la part sombre de l’homme, de la sauvagerie des rapports sociaux mais aussi d’espoir, de rêves et de rédemption.


Et où peut-on le trouver ?

C'est simple, vous pouvez télécharger une version .PDF élaborée (v2.0ici.

Bonne lecture !

vendredi 6 décembre 2013

Do you Want to Play ? - Visuels

Voici quelques visuels développés pour mon dernier JdR Do you Want to Play ? Ces derniers font références à divers éléments précis de l'univers tout en restant volontairement (enfin je l'espère) assez énigmatiques. J'ai essayé de les lier esthétiquement par l'utilisation de photos N&B et de touches de rouge foncé qui doivent également traduire des sensations d'étrangeté, de parano et de dangerosité, notions centrales du jeu :



Pour les plus attentifs, cela ne vous aura pas échappé, je me suis inspiré de l'esthétique de la série TV Person of Interest. Ma propre version qui suit une idée similaire n'est pas aussi élaborée mais reste, je le pense, percutante.

lundi 18 novembre 2013

Do you Want to Play ? - Fiche de Perso & Cartes d'Hôte

Voici deux documents indispensables pour les joueurs de Do you Want to Play ?

Il s'agit respectivement de la fiche de perso dite Fiche Opérateur :


Et du document à découper regroupant 3 Cartes d'Hôte :


Vous trouverez ces documents en .pdf mieux définis ici et ici.

Do you Want to Play ? Un JdR Schizophrène & Paranoïaque

Pour la 4e fois consécutive, j'ai participé au concours de création de JdR organisé par l'association Forgesonges. Cette année, l'édition 2013 (la 7e !!!) a de nouveau proposé 3 sujets au choix :

1. soit 2 mots : "Jeu(x) & Conflit(s)"
2. soit une citation : "La passion des hommes pour le merveilleux est telle qu'ils sont prêts à lui sacrifier la raison" de Napoléon Bonaparte
3. soit une photo :


J'ai choisi la 1ère option. Après 2 semaines de travail intense, voici Do you Want to Play ?


Le pitch (de quoi ça parle en quelques mots ?) :

Ils avaient des amis, un boulot, une vie normale, bien rangée. Ça, c’était avant qu’ils rencontrent l’Homme au costume noir et que ce dernier leur tende son étrange carte de visite avec cette inscription lapidaire: Do you Want to Play ?

A présent, tous les soirs, ils ferment les yeux en espérant que rien ne se passe. Mais parfois, ils se réveillent dans un lieu inconnu à l’autre bout du monde, aux commandes d’un corps qui n’est pas le leur. Quelques secondes s’écoulent et la Voix résonne à leurs oreilles, commençant invariablement par la même phrase: Do you Want to Play ?

Ce n’est pas un rêve. Ils ne sont pas fous. La Voix ordonne et il faut obéir: être à un endroit précis, récupérer un objet, saboter… tuer. Leur seule chance: accumuler des Points dans l’espoir d’obtenir la mythique Récompense qui signifiera peut-être la fin du cauchemar. Il n’y a pas d’alternative, pas d’autre issue sinon la mort. Car telle est la règle du Jeu.

Alors ? Do you Want to Play ?


La note d'intention (qu'est-ce que je veux raconter ?) :

Do you Want to Play ? (DWP) est un JdR d’action occulte contemporain où les participants incarnent des Opérateurs, jadis des gens "normaux", désormais engagés malgré eux dans un conflit secret à l’échelle planétaire. Jouets d’une mystérieuse entité toute-puissante, la Voix, ils devront remplir des missions diverses aux commandes de corps étrangers, dans l’espoir hypothétique de se libérer un jour de son emprise.

DWP s’inspire pêle-mêle des expériences sur le comportement (type Milgram, Stanford, etc.), des techniques de management "modernes", des méthodes de développement personnel, de l’hypnose, des théories conspirationnistes, des pseudosciences (téléportation, projection astrale, reprogrammation mentale, etc.), des légendes urbaines et des récits de survie. En tant que tel, il développe un univers dangereux, bizarre et mystérieux où les maîtres-mots seront désorientation, peur de l’inconnu et paranoïa.

DWP est surtout une mise en abîme questionnant notre pratique du JdR puisqu’il propose de jouer des personnages qui incarnent le temps d’un scénario un autre personnage. En tant que tel, il s’interroge sur le Jeu et son pendant quasi-incontournable, la compétition (soit le Conflit). Et si nous pouvions réellement emprunter l’existence d’un autre ? Et si cette situation nous était imposée ? Et si cela signifiait être à la merci d’un Démiurge qui tiendrait votre vie entre ses mains ? Seriez-vous prêts à jouer ?

DWP utilise un Système de Jeu basé sur des jets de Dés simples et la gestion d’une Réserve de Dés qui s’épuise alors que le stress du personnage monte. Il incorpore également l’utilisation de Cartes d’Hôte (figurant les statistiques des corps possédés) distribués aléatoirement en début de partie et d’un Chronomètre qui imposera un ultimatum dramatique dans le temps réel de la conduite du scénario.


Et où est-ce qu'on trouve le bousin ?

Ben, c'est par ici (fichier .pdf de 32Mo)

Bonne lecture !

vendredi 28 juin 2013

Sables - Ecran

Et un écran pour Sables, un :


C'est un trois volets 3 x A4 (sans intérieur pour l'instant) composé de plusieurs éléments emblématiques du jeu : Le lieu de l'action d'abord, Paris, représenté dans un joli panoramique en N&B qui occupe toute la longueur inférieure de l'écran. J'y ajoute 2 photos supplémentaires parce que ça fait joli. Ensuite, quelques éléments policiers/criminels (une "brème", des rubans, une silhouette à la craie, un dossier, des gouttes de sang), une poignée de Kifs multicolores (la drogue illégale du jeu), un rappel de la nature dual rêve/réel de l'univers (la "double-flèche") et le tour est joué... Ah, j'oubliais : finissons avec le sigle et le titre du jeu. Joli composite, non ?

jeudi 13 juin 2013

Warhammer - Scénario d'Initiation

Je vais faire jouer ce week-end une partie de Warhammer 2nd édition (la meilleure !!!!) :


Les participants étant tous de grands débutants et le temps m'étant compté, j'ai donc conçu un petit scénario maison intitulé L'Escorte. Ultra-rapide et très très simple (un combat, un rebondissement, le tout dans une intrigue ultra-dirigiste), ce scénario vise à faire découvrir en douceur le JdR en partant vraiment de 0. Il ne manque plus que des personnages pré-tirés (mais la création de PJ fait parti du programme de l'initiation. Donc...) .

Vous trouverez le bestiau en .doc ici. Enjoy !

samedi 1 juin 2013

Sables - Fiche de personnage

Un petit visuel de la fiche de perso de Sables :



La fiche donne une idée de la mise en page intérieure du doc envoyé pour le concours Game Chef 2013. J'ai utilisé un fond acier brossé sombre sur lequel j'ai posé une chemise cartonnée tâchée de ronds de tasse à café. La typo est la Courrier classique, histoire de rappeler les machines à écrire des vieux films policiers. Un petit sigle BRO tout en haut, un emplacement photo, un bandeau "Crime Scene" et le tour est joué ! Je suis assez content du résultat.